• Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Benoît Pouplard        Céramique

ULTIMA THULE

laby+copie.jpg

Paysages de l'extrême nord arctique, jardin des statuaires où les icebergs sont autant de sculptures à l'état naturel, brut, sauvage. Ultima Thulé cristallise dans un fragment d'argile, le mythe de Pythéas, explorateur massaliote parti à la découverte des confins du monde connu au IV ème siècle avant J.C.. Il aurait donné le nom de Thulé à une île des confins du Septentrion .. « un lieu où la terre et la mer sont ensemble en suspension...où l'on ne peut ni marcher, ni naviguer... ». C'est un au-delà géographique qui s'incarne dans la masse de ces sculptures. Chaque pièce est le résultat d'un coulage par stratifications successives de barbotines de porcelaines modifiées et d'émail. Chaque strate à son caractère propre, son comportement vis à vis des autres matériaux présents...craquelure, fusion, expansion, glissement, qui s'exprimera lors de la cuisson au gaz à 1300°C en réduction forte. La cuisson est une géologie accélérée, une tectonique glacière. La violence des arêtes tranchantes contraste avec la douceur des couleurs, blanc diaphane de la porcelaine et bleu « glacé » des émaux céladons, froid qui transperse.

Aborder ce territoire aux limites géographiques mouvantes, c'était cela devenir céramiste: entrer en Céladonie, mon pays de création, une terre toujours plus vaste à mesure que je m'y aventure. 

"Icebergs, sans garde fous, sans ceinture, où de vieux cormorans abattus et les âmes des matelots morts récemment viennent s'accouder aux nuits enchanteresses de l'hyperboréal.

Icebergs, icebergs, cathédrales sans religion de l'hiver éternel, enrobés dans la calotte glacière de la planète Terre. Combien hauts, combien purs sont tes bords enfantés par le froid.

Icebergs, icebergs, dos du Nord-Atlantique, augustes Bouddhas gelés des mers incontemplées . Phares scintillants de la Mort sans issue, le cri éperdu du silence dure des siècles.

Icebergs, icebergs, solitaires sans besoin, des pays bouchés, distants, et libres de vermine. Parents des îles, parents des sources, comme je vous vois, comme vous m'êtes familiers."

ICEBERGS, Henri Michaux, La nuit remue, Gallimard 1935.